DES TÉMOINS POUR ET DE JÉHOVAH et POUR ET DE JÉSUS-CHRIST discutent (Malaki 3:16)

DES TÉMOINS POUR ET DE JÉHOVAH et POUR ET DE JÉSUS-CHRIST discutent (Malaki 3:16)

TEMOIGNER POUR LE VRAI DIEU YHWH ET SON FILS JC ET PROMOUVOIR LA BIBLE

La publicité intempestive qui se trouve sur le site-forum n'est pas de notre initiative, ni les mots soulignés qui renvoient vers des publicités, (ceci vient du fait que le forum est hébergé sur un serveur gratuit), merci de votre compréhension, nous vous souhaitons une bonne lecture, et compréhensions et participations, s'il vous plait aussi de lire le règlement du site-forum, et d'y apporter votre respect, et convenances. Cordialement.

    Révision de l’école du ministère théocratique semaine du 29 avril 2013 (2

    Partagez

    Auteur du site
    retour vers le futur

    Messages: 690
    Date d'inscription: 11/12/2009

    Révision de l’école du ministère théocratique semaine du 29 avril 2013 (2

    Message par Auteur du site le Mar 30 Avr - 15:59

    Révision de l’école du ministère théocratique semaine du 29 avril 2013 (2) [[autres recherches documentaires, avec commentaires insérés pour mieux comprendre ((Sauf erreurs involontaires ou omissions, la révision est complète, sinon, merci de la compléter)) ]]
    Sources : Watch Tower Library
    -1- Quel rappel important de Jésus trouve-t-on en Marc 10: 6-9>> ((Marc 10:6-9) Cependant, dès [le] commencement de [la] création ‘ Il les fit mâle et femelle. 7 À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, 8 et les deux seront une seule chair ’ ; si bien qu’ils ne sont plus deux, mais une seule chair. 9 Donc, ce que Dieu a attelé au même joug, que l’homme ne le sépare pas. ”) >> concernant le mariage ? [4 mars 2013]
    W08 15/2 p. 30 § 8 *** w08 15/2 p. 30 Points marquants du livre de Marc *** Quelques leçons :
    10:6-9. Dieu veut que les conjoints restent ensemble. Par conséquent, au lieu de chercher hâtivement à divorcer, maris et femmes doivent s’évertuer à appliquer les principes de la Bible afin de surmonter toute difficulté que pourrait connaître leur union. — Matthieu 19:4-6.
    [[Le mariage entre un homme et une femme : oui, entre deux personnes du même sexe, non ! cela est contraire aux desseins parfaits du vrai Dieu Yahawah ; si la vie de l’un des conjoints est menacé, (par la violence, et le vagabondage sexuel _dont l’homosexualité ou les fornications /adultères, de tous genres_ de l’un d’entre eux, par exemple) la séparation ou le divorce seront admis par le vrai Dieu comme possibles et en rapport avec ses normes à lui : Cf. (Isaïe 33:22) Car Jéhovah est notre Juge, Jéhovah est notre Législateur, Jéhovah est notre Roi ; lui-même nous sauvera.]]
    -2- Que signifie servir Jéhovah de toute son âme ? Marc 12: 30 ((Marc 12:30) et tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force. ’) [4 Mars 2013]
    W97 15/10 p. 13 § 14 *** w97 15/10 p. 16 §14 Jéhovah fait grand cas du service accompli de toute votre âme ***
    14 Les disciples sont indignés. ‘ Pourquoi un tel gaspillage ? ’ se récrient-ils. Judas, masquant ses mobiles malhonnêtes derrière une suggestion charitable, demande : “ Pourquoi cette huile parfumée n’a-t-elle pas été vendue trois cents deniers et donnée aux pauvres ? ” Marie garde le silence. Jésus, cependant, dit aux disciples : “ Laissez-la. Pourquoi voulez-vous lui causer des ennuis ? Elle a fait une belle [forme de kalos] action à mon égard. [...] Elle a fait ce qu’elle a pu ; elle a entrepris d’avance de mettre de l’huile parfumée sur mon corps en vue de mon enterrement. Vraiment, je vous le dis : Partout où la bonne nouvelle sera prêchée dans le monde entier, on racontera aussi, en souvenir d’elle, ce que cette femme a fait. ” Ces paroles affectueuses de Jésus ont dû grandement apaiser le cœur de Marie. — Marc 14:4-9 ; Jean 12:4-8.
    [[Cette femme a donc servit le vrai Dieu, YHWH, de toute son âme en décidant de pratiquer des actions pieuses pour le reste de sa vie, et JC l’a remarqué, et l’a honorée pour ces bonnes actions révérencieuses]]

    [[Autre référence plus récente : *** w12 15/4 p. 13-14 Continuons à servir Jéhovah d’un cœur complet ***
    QUE REPRÉSENTE LE CŒUR AU SENS FIGURÉ ?
    3 Certes, la Parole de Dieu ne fournit pas de définition du mot cœur comme le ferait un dictionnaire. Mais elle nous permet de saisir le sens qu’elle lui donne. Imaginez une mosaïque murale de toute beauté, composée d’un millier de petites pierres minutieusement agencées. En prenant un peu de recul pour avoir une vision d’ensemble, vous constaterez que toutes ces pierres forment un motif, ou une image. De la même façon, si l’on considère les nombreuses occurrences du mot cœur dans la Bible pour avoir une vision d’ensemble, on discernera l’image qu’elles forment.
    4 Les rédacteurs bibliques recourent au mot cœur pour désigner la personne intérieure. Il englobe les désirs de l’homme, ses pensées, sa nature, son état d’esprit, ses capacités, ses mobiles et ses objectifs. (Lire Deutéronome 15:7 ; Proverbes 16:9 ; Actes 2:26.) Selon un ouvrage de référence, il constitue un “ résumé de l’homme intérieur ”. Il arrive cependant que le terme cœur ait un sens plus restreint. Par exemple, Jésus a dit : “ Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée. ” (Mat. 22:37). Ici, le cœur représente les émotions, les désirs et les sentiments. En distinguant le cœur de l’âme et de la pensée, Jésus souligne que notre amour pour Dieu doit se traduire non seulement par notre manière de vivre et par l’utilisation que nous faisons de nos facultés mentales, mais aussi par des sentiments (Jean 17:3 ; Éphésiens 6:6). En revanche, lorsque le cœur est mentionné seul, il désigne la personne intérieure tout entière.
    *** w11 15/9 p. 25 Êtes-vous connu de Jéhovah ? ***
    *** w10 1/5 p. 17 Que signifie suivre le Christ ? ***
    Pourquoi se faire baptiser ?
    ▪ Quand Jésus a été baptisé dans le Jourdain, il a prié son Père. Sans doute lui a-t-il dit : ‘ Je suis venu pour faire ta volonté, ô Dieu ! ’ (Hébreux 10:7). Si vous souhaitez faire la volonté de Dieu, vous aussi vous devez vous faire baptiser. Jésus l’a bien souligné : “ Faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant. ” — Matthieu 28:19.
    Le baptême entraîne des responsabilités et procure des bienfaits. Lesquels ? Le chrétien baptisé doit servir Dieu de toute son âme. C’est ce qu’a indiqué Jésus en citant ce commandement : “ Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme. ” (Matthieu 22:37). Il a également déclaré : “ Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même. ” (Matthieu 16:24). En se faisant baptiser, une personne montre qu’elle a décidé de se renier, c’est-à-dire de renoncer à elle-même, et qu’elle choisit d’appartenir à Dieu. Elle noue alors avec lui un lien privilégié et peut lui demander de lui accorder une conscience pure. — 1 Pierre 3:21. Pour plus de détails, voir le chapitre 18 du livre Qu’enseigne réellement la Bible ? Publié par les Témoins de Jéhovah.]]

    -3- Que sont les « douleurs » dont il est question en Marc 13 : 8 ? ((Marc 13:8) “ Car nation se lèvera contre nation et royaume contre royaume, il y aura des tremblements de terre dans un lieu après l’autre, il y aura des disettes. Ces choses sont un commencement de douleurs.) [11 Mars 2013]
    W08 15/3 p. 12 § 2 *** w08 15/3 p. 12 §2 Jéhovah entend nos appels à l’aide ***
    2 Du fait que nous sommes chrétiens, nous ne sommes pas surpris que la vie soit si pénible. Nous savons que les “ douleurs ” font partie du signe annoncé attestant la présence de Jésus (Marc 13:8 ; Matthieu 24:3). Dans la langue originale, le mot rendu par “ douleurs ” désigne la douleur intense ressentie lors de l’accouchement. Voilà qui évoque avec justesse l’intensité des souffrances humaines en ces temps “ critiques ”, ou “ périlleux ”, si “ difficiles à supporter ” ! — 2 Timothée 3:1 ; Lethielleux.

    [[Selon la bible, même les douleurs disparaitront un jour : (Révélation 21:3, 4) [...] “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. 4 Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”

    *** w11 1/7 p. 6-7 Pourquoi la vie semble-t-elle vaine ? *** La volonté de Dieu pour la terre
    La volonté de Dieu est notamment que “ les humbles poss[èdent] la terre ”. (Psaume 37:9-11, 29 ; Proverbes 2:21, 22.) Jésus Christ “ délivrera le pauvre qui crie au secours, ainsi que l’affligé ”. Il les sauvera “ de l’oppression et de la violence ”. (Psaume 72:12-14.) La guerre n’existera plus ; la mort, les larmes, les douleurs et la souffrance disparaîtront (Psaume 46:9 ; Révélation 21:1-4). Des milliers de personnes qui sont mortes durant le temps où Dieu permettait le mal seront ressuscitées pour vivre sur la terre et auront la possibilité de recevoir ces bénédictions et d’autres encore. — Jean 5:28, 29.
    En fait, Jéhovah remédiera au tort que la rébellion de Satan a causé. Son action réparatrice sera si complète que “ les détresses anciennes [tout ce qui provoque actuellement chagrin et douleur] seront vraiment oubliées ”. (Isaïe 65:16-19.) Cet avenir est garanti. Dieu ne ment pas. Toutes ses promesses se réalisent. La vie ne sera plus “ vanité et poursuite de vent ”. (Ecclésiaste 2:17.) Au contraire, elle sera riche de sens.
    Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Connaître ce qu’enseigne la Bible et comprendre le dessein de Dieu pour la terre peut-il donner plus de sens à votre vie ? Cette question est traitée dans le dernier article du dossier. ]]

    -4- Quelles sources Luc a-t-il consultées pour préparer son évangile ? Luc 1 : 3 ((Luc 1:3) j’ai décidé, moi aussi, parce que j’ai recherché toutes choses avec exactitude depuis le début, de te les écrire dans un ordre logique, très excellent Théophile,) [18 Mars 2013]

    W09 15/3 p. 32 § 4 *** w09 15/3 p. 32 Questions des lecteurs *** Questions des lecteurs
    Les Écritures font mention du “ livre de Yashar ” et du “ livre des Guerres de Jéhovah ”. (Josué 10:13 ; Nombres 21:14.) Ces deux livres ne figurent pas dans le canon des Écritures. S’agissait-il d’écrits inspirés qui ont été perdus ?
    -1- Rien ne nous fonde à conclure que ces deux livres ont été produits sous l’inspiration divine et plus tard perdus. Les rédacteurs inspirés de la Bible ont fait allusion à quelques autres écrits. Certains de ces documents sont peut-être bel et bien des parties de la Bible, sauf qu’elles sont désignées par des termes inhabituels pour le lecteur moderne. Par exemple, en 1 Chroniques 29:29, il est question des “ paroles de Samuel le voyant ”, des “ paroles de Nathân le prophète ” et des “ paroles de Gad le visionnaire ”. Il se pourrait que ces expressions désignent à elles trois les livres que nous appelons aujourd’hui 1 et 2 Samuel, ou peut-être même le livre des Juges.
    -2- D’autre part, il est parfois fait allusion à des livres qui, même s’ils portent des noms ressemblant à des noms de livres bibliques, n’appartiennent pas à la Bible. On peut illustrer ce phénomène avec les quatre livres anciens qui suivent : “ le livre des affaires des temps des rois de Juda ”, “ le Livre des Rois de Juda et d’Israël ”, “ le Livre des Rois d’Israël ” et “ le Livre des Rois d’Israël et de Juda ”. Ces noms nous rappellent étrangement les noms des livres bibliques que nous connaissons sous les appellations de 1 Rois et de 2 Rois ; pourtant, les quatre livres dont il est question plus haut n’étaient pas inspirés, et ils ne sont pas intégrés dans le canon des Écritures (1 Rois 14:29 ; 2 Chroniques16:11 ; 20:34 ; 27:7). Probablement s’agissait-il simplement d’annales qui étaient encore consultables lorsque le prophète Jérémie et Ezra ont rédigé les récits qui figurent aujourd’hui dans la Bible.
    -3- Ainsi donc, certains rédacteurs bibliques ont bien pris comme référence ou consulté des annales ou des documents existant effectivement, mais non inspirés. Esther 10:2 fait allusion au “ Livre des affaires des temps des rois de Médie et de Perse ”. Pour préparer son récit évangélique, Luc avait pour sa part “ recherché toutes choses avec exactitude depuis le début ”. Il entendait vraisemblablement par là qu’il avait compulsé des sources écrites auxquelles il avait eu accès pour établir la généalogie de Jésus qui figure dans son Évangile (Luc 1:3 ; 3:23-38). Les documents que Luc a consultés n’étaient pas inspirés, mais l’Évangile qu’il a composé à la suite de ses recherches l’était incontestablement. Et cet Évangile est toujours utile pour nous.
    -4- Pour ce qui est des deux livres évoqués dans la question (“ le livre de Yashar ” et “ le livre des Guerres de Jéhovah ”), il semble qu’on est en présence de documents qui ont bien existé, mais qui n’étaient pas inspirés. Et c’est pour cette raison que Jéhovah n’a pas fait en sorte de les préserver. Au vu des allusions que la Bible fait à ces deux livres, des biblistes pensent qu’il s’agissait de deux recueils de poèmes ou de chants ayant pour sujet les conflits entre Israël et ses ennemis (2 Samuel 1:17-27). Une encyclopédie biblique avance l’hypothèse que le contenu de ces livres aurait constitué “ le répertoire oral courant des chanteurs professionnels de l’ancien Israël qui perpétuaient les traditions épiques et lyriques d’Israël ”. Des hommes que Dieu a parfois utilisés comme prophètes ou visionnaires ont eux aussi rédigé des documents qui n’étaient pas inspirés ou que Jéhovah n’a pas jugé nécessaire d’inclure dans les Écritures qui sont “ utile[s] pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre ” à notre époque. — 2 Timothée 3:16 ; 2 Chroniques 9:29 ; 12:15 ; 13:22.
    -5- Le fait que certains livres soient mentionnés dans la Bible et qu’ils aient été des sources fiables ne doit pas nous amener à conclure qu’ils étaient inspirés. Par contre, Jéhovah Dieu a préservé tous les écrits contenant “ la parole de notre Dieu ”, et ceux-ci “ durer[ont] pour des temps indéfinis ”. (Isaïe 40:8.) Effectivement, les renseignements que Jéhovah a choisi de faire figurer dans les 66 livres bibliques dont nous disposons sont exactement ce dont le chrétien a besoin pour être “ pleinement qualifié, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne ”. — 2 Timothée 3:16, 17.

    [[ cet extrait biblique semble aussi avoir guidé LUC pour ses méthodes rationnelles et logiques : (Ecclésiaste 12:9-14) 9 Outre que le rassembleur était devenu un sage, il a encore enseigné la connaissance au peuple, continuellement ; il a pesé et scruté, pour mettre en ordre beaucoup de proverbes. 10 Le rassembleur s’est efforcé de trouver les paroles délicieuses et comment écrire des paroles de vérité qui soient exactes. 11 Les paroles des sages sont comme des aiguillons, et comme des clous plantés, ceux qui composent des recueils [de sentences] ; ils ont été donnés de la part d’un seul berger. 12 Quant à ce qui est en plus de ceux-ci, mon fils, tiens compte de l’avertissement : à faire beaucoup de livres il n’y a pas de fin, et se consacrer beaucoup [à eux] est une fatigue pour la chair. 13 La conclusion de la chose, tout ayant été entendu : Crains le [vrai] Dieu et garde ses commandements. Car c’est là toute [l’obligation] de l’homme. 14 Car le [vrai] Dieu lui-même fera venir toute sorte d’œuvre en jugement, concernant toute chose cachée, [pour savoir] si elle est bonne ou mauvaise. ]]

    -5- Que devrions-nous faire, sachant que le diable est à l’affût de moments opportuns, pour éprouver notre intégrité ? Luc 4 :13 ((Luc 4:13) Alors le Diable, ayant achevé toute la tentation, s’éloigna de lui jusqu’à un autre moment opportun.) [25 Mars 2013]

    W11 15/1 p. 24 § 10 *** w11 15/1 p. 24 §10 Rendus puissants pour lutter contre la tentation et contre le découragement ***
    10 Souvenons-nous d’un détail important concernant les tentations du Diable : il est venu vers Jésus alors que celui-ci avait jeûné 40 jours dans le désert. À l’évidence, il a estimé que c’était vraiment un “ moment opportun ” pour éprouver l’intégrité du Fils de Dieu (Luc 4:13). Le Diable est à l’affût de moments opportuns pour éprouver la nôtre également. Voilà pourquoi il est vital que nous restions spirituellement forts. Satan attaque souvent au moment où sa proie lui semble très affaiblie. Par conséquent, lorsque nous nous sentons fatigués ou découragés, nous devrions être plus résolus que jamais à supplier Jéhovah qu’il nous accorde sa protection et son esprit saint. — 2 Corinthiens12:8-10.

    [[ la grande tribulation à venir sur la terre, semble aussi être parmi les genres de moments opportuns pour Satan, afin de faire encore plus de mal à l’humanité : *(Révélation 9:20, 21) 20 Mais le reste des hommes qui n’ont pas été tués par ces plaies ne se sont pas repentis des œuvres de leurs mains, pour qu’ils n’adorent pas les démons et les idoles d’or, et d’argent, et de cuivre, et de pierre, et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher ; 21 et ils ne se sont pas repentis de leurs meurtres, ni de leurs pratiques spirites, ni de leur fornication, ni de leurs vols.*
    Faire la volonté de YHWH chaque jour en lisant la bible, parole sainte de YHWH, le priant assidument au nom de Jésus, et en faisant le bien, aidera certainement chacun à savoir quoi faire, et pourquoi le faire, et quand le faire.]]


    -6- Comment mettre en pratique Luc 6 :27, 28 ? ((Luc 6:27, 28) “ Mais je vous le dis, à vous qui écoutez : Continuez d’aimer vos ennemis, de faire du bien à ceux qui vous haïssent, 28 de bénir ceux qui vous maudissent, de prier pour ceux qui vous insultent.) [25 Mars 2013]

    W08 15/5 p. 8 § 4 *** w08 15/5 p. 8 §4 Continuons de faire du bien aux autres ***
    4 À l’inverse, Jésus a déclaré : “ Continuez d’aimer vos ennemis et de prier pour ceux qui vous persécutent. ” (Matthieu 5:44).
    [[ même les personnes excommuniées à raison ou à tort, par des collèges d’anciens formés pour cela, ont le droit de recevoir toutes les manifestations d’amour parfait, amour calqué sur celui de YHWH et de JC, et le fait même que les dérives extrémistes (comme : défense de leur parler, de les fréquenter, de les côtoyer, de leur fournir des publications bibliques, de ne pas manger avec eux ou en leur présence au restaurant ou en d’autres lieux, de rappeler entre eux , en paroles haineuses, que ces personnes sont excommuniées de chez les tj/wtb&ts ) appliquées envers les personnes *excommuniées* et *bannies* de leur groupes cultuels, doivent être l’objet de la miséricorde bienveillante des anciens, et des autres membres des congrégations ; faire preuve de *zèle inquisiteur* à répétition n’accomplit pas la volonté explicite de YHWH, volonté exprimée ici par son fils JC ! le fait même pour des tj/wtb&ts de conserver dans des registres les listes des personnes chassées des congrégations, relève de pratique illégales, d’absence d’amour de leur prochain]],
    Il tenait à ce que ses disciples agissent avec amour à l’égard de ceux qui leur manifestaient de l’hostilité. L’évangéliste Luc a rapporté ainsi les paroles de Jésus : “ Je vous le dis, à vous qui écoutez : Continuez d’aimer vos ennemis, de faire du bien à ceux qui vous haïssent, de bénir ceux qui vous maudissent, de prier pour ceux qui vous insultent. ” (Luc 6:27, 28). Comme ceux qui ont pris à cœur les paroles de Jésus au Ier siècle, nous ‘ faisons du bien à ceux qui nous haïssent ’ en répondant à leur hostilité par des actes de bienveillance. Nous ‘ bénissons ceux qui nous maudissent ’ en leur parlant avec bonté. Enfin, nous ‘ prions pour ceux qui nous persécutent ’ et qui usent contre nous de violence physique ou d’autres traitements insultants. Nos prières sont une expression d’amour, car elles traduisent notre désir de voir nos persécuteurs changer d’état d’esprit et prendre des mesures qui leur procureront la faveur de Jéhovah.
    [[Les sujets répétitifs aux assemblées, tels à l’assemblée de deux jours/2012 /2013, et dans des publications tj/wtb&ts, concernant *les apostats*, sont-ils dénués des recommandations de JC ? car en fait, le terme générique *apostat* est-il assurément bien employé, et bien dirigé ? bien compris ? comme cet extrait : *** km 7/07 p. 3 Réponses à vos questions *** ▪ Quels dangers y a-t-il à utiliser Internet pour correspondre avec quelqu’un que nous ne connaissons pas ?
    Une multitude de sites Web sont conçus pour que les gens se rencontrent et correspondent par Internet. Nombre de ces sites permettent de créer et de publier une “ fiche personnelle ”, qui peut comprendre des photos et des informations privées. Les gens qui consultent une fiche peuvent entrer en contact avec son auteur. Les sites de ce genre sont très à la mode parmi les jeunes, et certains jeunes chrétiens les utilisent pour dialoguer avec d’autres personnes qui se prétendent Témoins de Jéhovah.
    Sur Internet, un individu peut facilement mentir sur son identité, sa spiritualité ou ses intentions (Ps. 26:4). Quelqu’un qui se dit Témoin de Jéhovah peut en fait ne pas partager nos croyances, être un excommunié, voire un apostat qui répand sa propagande (Gal. 2:4). Il a été également rapporté que de nombreux pédophiles se servent de ce genre de sites pour trouver des victimes.
    Même si nous sommes persuadés que ceux avec qui nous communiquons jouissent d’une bonne réputation dans la congrégation, nos conversations dans un tel contexte peuvent aisément déraper et devenir malsaines.

    *** w86 15/3 p. 10-15 ‘Ne vous laissez pas rapidement ébranler dans votre bon sens’ ***
    “Nous vous demandons, frères, de ne pas vous laisser rapidement ébranler dans votre bon sens ni de vous laisser exciter par une parole inspirée ou par un message verbal ou par une lettre donnée comme venant de nous.” — II THESSALONICIENS 2:1, 2.
    NOUS qui sommes chrétiens, nous prenons toujours plaisir à nous rappeler le temps où nous avons découvert la vérité contenue dans la Parole de Dieu. À l’époque, cette vérité nous paraissait à la fois belle, fondée et satisfaisante. Effectivement, notre cœur débordait de gratitude tandis que nous apprenions à connaître Jéhovah et ses qualités transcendantes, notamment son amour incomparable et sa miséricorde. Par ailleurs, nous nous sommes tous réjouis de faire la connaissance d’hommes et de femmes qui partageaient notre foi, qui manifestaient le véritable amour chrétien et qui vivaient en accord avec les principes des Écritures.
    2 Comme nous étions heureux d’apprendre que Jéhovah ferait bientôt disparaître la douleur, le chagrin et même la mort (Révélation 21:3, 4)! Songez un peu: nous pouvions espérer vivre éternellement sur une terre paradisiaque, avec une santé parfaite et dans un bonheur sans mélange! Cela nous paraissait presque trop beau pour être vrai. Et pourtant c’était vrai. Cette espérance qui faisait vibrer toute notre personne était bien fondée sur la Parole de Dieu. Sans doute avons-nous alors éprouvé les mêmes sentiments que les disciples auxquels Jésus est apparu après sa résurrection. Ceux-ci se disaient l’un à l’autre: “Notre cœur ne brûlait-il pas lorsqu’il nous parlait en chemin, lorsqu’il nous ouvrait pleinement les Écritures?” (Luc 24:32). C’est ainsi qu’au moment où nous avons embrassé la vérité et où nous avons voué notre vie à Jéhovah nous nous sommes retrouvés dans un paradis spirituel. Quel privilège!
    3 Cependant, notre présence dans ce paradis spirituel de Jéhovah n’est pas une chose définitivement acquise. Nous y sommes entrés volontairement, mais nous pouvons aussi en sortir — ou en être expulsés — si nous perdons la foi ou si nous violons les justes lois de Jéhovah. Bien entendu, cela ne nous arrivera pas si nous entretenons ‘l’amour que nous avions au commencement’ et si nous continuons à profiter avec gratitude de toutes les dispositions que Jéhovah a prises pour que nous restions spirituellement forts (Révélation 2:4). Toutefois, le fait est que le Diable et d’autres ennemis du vrai culte sont passés maîtres dans l’art de tromper. Nous ne devrions jamais oublier qu’ils sont toujours à l’affût d’une occasion de briser notre intégrité. Du reste, leur propagande a précisément pour but d’affaiblir notre foi, de refroidir notre amour pour Dieu, de semer le doute dans notre esprit, en un mot de nous faire croire qu’au fond le paradis spirituel n’a rien d’un paradis.
    4 Pour reprendre une locution proverbiale, si on les regarde de trop près, les arbres (les humains imparfaits qui se trouvent aujourd’hui dans le paradis spirituel) peuvent masquer, voire cacher complètement la forêt (le paradis spirituel). Dans ce cas, l’émotion que nous avons ressentie quand nous avons appris la vérité, la merveilleuse espérance que nous avons acquise, l’amour que nous avons développé pour Dieu et pour nos frères spirituels, le zèle qui nous animait dans le service de Jéhovah, tout cela pourrait s’affaiblir. Si nous ne prenons pas des mesures radicales pour renverser toute tendance à l’affaiblissement spirituel, les préceptes de notre Dieu aimant nous paraîtront vite oppressifs. La nourriture spirituelle de qualité que nous dispense “l’esclave fidèle et avisé” nous semblera méprisable. Malgré l’amour qui l’unit, la famille des serviteurs de Jéhovah deviendra à nos yeux une véritable maison d’ennemis. Alors notre seule satisfaction, dépravée celle-là, sera peut-être de nous retourner contre nos compagnons d’esclavage et de les battre à coups de calomnies ou de demi-vérités. — Matthieu 24:45-51.
    5 Si nous en arrivions à ce point, non seulement nous perdrions les bienfaits dont nous jouissons dès maintenant dans le paradis spirituel mais, fait plus grave encore, nous compromettrions notre espoir de vivre éternellement dans le Paradis proprement dit. Et ce pour la raison même qui a fait perdre le Paradis d’Éden à nos premiers parents. Adam et Ève, en effet, avaient tout ce qu’il leur fallait pour être parfaitement heureux. Il ne tenait qu’à eux de vivre éternellement. Mais l’indépendance — en réalité un enseignement nouveau — leur a paru meilleure que l’obéissance à Jéhovah et que les joies de l’Éden. Ève a été trompée. Adam, certes, ne l’a pas été, mais il a permis aux circonstances — et à la forte influence de sa femme — de l’amener à pécher. C’est ainsi qu’ils ont été chassés du Paradis pour mener une vie misérable en attendant la mort. Ils ont perdu tous deux l’espoir de la vie éternelle et ont légué le péché et la mort à toute leur descendance (Genèse 3:1-7, 14-19, 24; I Timothée 2:14; Romains 5:12). C’était là payer bien cher leur prétendue indépendance.
    6 Paul exprima cette inquiétude: “J’ai peur que, d’une manière ou d’une autre, — comme le serpent a séduit Ève par sa ruse, — votre esprit ne se corrompe et ne s’écarte de la sincérité et de la chasteté dues au Christ.” (II Corinthiens 11:3). L’apôtre jugea nécessaire d’aborder certains des enseignements erronés qui circulaient à son époque. Par exemple, dans sa seconde lettre à la congrégation de Thessalonique il écrivit: “Nous vous demandons, frères, de ne pas vous laisser rapidement ébranler dans votre bon sens ni de vous laisser exciter par une parole inspirée ou par un message verbal ou par une lettre donnée comme venant de nous, comme quoi le jour de Jéhovah est là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière.” — II Thessaloniciens 2:1-3.
    Gardons-nous de tout rapport avec les apostats
    7 Et vous, que feriez-vous si vous entriez en contact avec les idées d’un apostat, avec des raisonnements perfides visant à vous convaincre que les croyances des Témoins de Jéhovah sont fausses? Par exemple, quelle serait votre réaction si, en ouvrant une lettre qui vous est destinée, vous vous aperceviez aussitôt qu’elle émane de ce genre de personne? La curiosité vous pousserait-elle à la lire, ne serait-ce que pour savoir de quoi elle parle? Peut-être vous diriez-vous: “Je ne risque rien. Je suis suffisamment fort dans la vérité. Et de toute façon, nous n’avons rien à craindre si nous possédons la vérité. Celle-ci sortira victorieuse de l’épreuve.” Pour avoir raisonné de la sorte, certains ont nourri leur esprit de pensées erronées, et ils se sont mis à douter sérieusement (voir Jacques 1:5-8). Souvenez-vous de l’avertissement consigné en I Corinthiens 10:12: “Que celui qui pense être debout prenne garde de tomber.”
    8 Grâce à la sollicitude de leurs frères, certains de ceux chez qui les apostats avaient semé le doute sont parvenus à se rétablir après bien des douleurs et des perturbations d’ordre spirituel. Mais ils auraient pu s’épargner tous ces problèmes. En Proverbes 11:9 nous lisons: “Par sa bouche celui qui est apostat cause la ruine de son semblable, mais par la connaissance les justes sont délivrés.” De son côté, Jude a adressé cette exhortation à ses compagnons chrétiens: “Continuez à faire miséricorde à certains qui ont des doutes; sauvez-les en les arrachant du feu.” (Jude 22, 23). Quant à Paul, il a conseillé à un surveillant, Timothée, d’instruire “avec douceur ceux qui ne sont pas animés de bonnes dispositions: il se peut que Dieu leur donne la repentance qui mène à une connaissance exacte de la vérité, et qu’ils reviennent à la raison en se dégageant du piège du Diable, puisqu’ils ont été pris vivants par lui pour la volonté de celui-là”. — II Timothée 2:25, 26.
    9 Malheureusement, d’autres ont sombré dans l’obscurité la plus totale, au point même d’en revenir aux fausses doctrines de la chrétienté. Pierre a aussi décrit la situation désespérée des individus qui avaient marché pendant un temps dans la vérité, mais qui s’en étaient finalement détournés. Il a dit: “En effet, si, après avoir échappé aux souillures du monde par une connaissance exacte du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils se trouvent de nouveau entraînés dans ces choses et sont vaincus, la condition finale est devenue pire pour eux que la première.” L’apôtre les comparait ensuite au chien qui retourne à son propre vomissement et à la truie qui, à peine lavée, court se vautrer de nouveau dans son bourbier. — II Pierre 2:20-22.
    10 Nous avons peut-être tendance à nous boucher les oreilles quand des hommes nous disent: “Ne lisez pas ceci!” ou: “N’écoutez pas cela!” Toutefois, n’oubliez pas que dans ce cas précis c’est Jéhovah qui nous indique au moyen de sa Parole l’attitude à adopter. Or que déclare-t-il au sujet des apostats? “Évitez-les.” (Romains 16:17, 18). ‘Cessez de les fréquenter.’ (I Corinthiens 5:11). ‘Ne les recevez pas chez vous et ne leur dites pas de salut.’ (II Jean 9, 10). Ce sont là des instructions claires, des ordres formels. Si, par curiosité, nous lisions les écrits d’un apostat notoire, cela ne reviendrait-il pas à inviter un ennemi du vrai culte chez nous pour qu’il nous expose ses vues à loisir?
    11 Prenons un exemple. Si votre fils adolescent trouvait une revue pornographique dans la boîte aux lettres, que feriez-vous? Supposons que par curiosité il manifeste le désir de la lire. Lui diriez-vous alors: “Oui, lis-la, mon fils. De toute façon tu ne risques rien: depuis que tu es tout petit on t’explique que l’immoralité sexuelle est mauvaise. Après tout, il faut bien que tu saches ce qui se passe dans le monde pour te convaincre que ce n’est vraiment pas beau.” Tiendriez-vous ce genre de raisonnement? Bien sûr que non. Sans l’ombre d’un doute, vous montreriez à votre fils les dangers de la revue en question et vous exigeriez qu’il la détruise. Pourquoi? Parce que, quelle que soit la force qu’une personne ait acquise dans la vérité, si elle se repaît des idées corrompues qui sont présentées dans de tels ouvrages elle ne manquera pas de souiller son esprit et son cœur. Or les mauvais désirs latents que cette lecture sèmera au fond de son cœur risquent fort, avec le temps, de donner le jour à un appétit sexuel impur. Quel en sera le résultat? Jacques nous a avertis que le mauvais désir, une fois fécondé, produit le péché, et que le péché, lui, mène à la mort (Jacques 1:15). Pourquoi courir le risque de déclencher cette réaction en chaîne?
    12 Par conséquent, nous prendrions certainement des mesures énergiques pour protéger nos enfants de la pornographie. Dès lors, n’est-il pas logique que notre Père céleste nous protège d’une manière analogue de la fornication spirituelle, dont l’apostasie fait partie? Voilà pourquoi il nous dit sans détour: N’y touchez pas!
    13 Mais supposons qu’en prédication une personne nous pose des questions et soulève des objections identiques à celles de nos adversaires. Bien sûr, si elle n’est pas sincère mais désire simplement ergoter, le mieux est de couper court à la discussion et de passer à la porte suivante. Maintenant, si une personne sincère nous interroge au sujet de telle ou telle assertion des apostats, que ferons-nous? Nous pouvons lui demander tout d’abord ce qui la tracasse exactement. Il s’agit peut-être d’un ou deux points précis. Dans ce cas, nous ne nous en écarterons pas. Nous lui répondrons à l’aide des Écritures, des publications de la Société et des vérités que nous avons apprises sur le sujet. Nous n’avons nul besoin de lire un livre ou une brochure remplis de calomnies ou de demi-vérités pour réfuter les affirmations et les doctrines mensongères de nos ennemis.
    Mettons notre confiance en Jéhovah
    14 Tout en allant de l’avant, en fortifiant notre foi et en restant actifs dans l’œuvre du Royaume, n’hésitons pas à mettre notre confiance en Jéhovah. Il est notre Père céleste, il nous aime et il veut notre bonheur. Il nous adresse des avertissements et nous enseigne au moyen de sa Parole et de directives précises que son organisation visible nous transmet. Si un enfant demandait du pain et du poisson à son père aimant, celui-ci ne lui donnerait pas une pierre ou un serpent, n’est-ce pas? Pareillement, Dieu ne décevra pas notre attente (Matthieu 7:7-11). Toutefois, il ne nous soustrait pas complètement aux tentations ni même aux mensonges et à la propagande diaboliques. À son propre sujet il déclare: “Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour que tu en tires profit, Celui qui te fait cheminer sur le chemin où tu dois marcher.” (Ésaïe 48:17). Oui, Jéhovah ‘nous enseigne pour que nous en tirions profit’. Il nous demande de nous tenir à l’écart des apostats et de leurs enseignements, et ce pour notre protection. Il y va de notre vie.
    15 À ceux qui étaient anciens comme lui, l’apôtre Paul a adressé cette mise en garde: “Du milieu de vous se lèveront des hommes qui proféreront des choses tortueuses, afin d’entraîner les disciples à leur suite.” (Actes 20:30). Si nous écoutons continuellement les arguments perfides et les raisonnements spécieux des apostats, ces “choses tortueuses” finiront par nous sembler droites. Plus Ève regardait le fruit défendu et plus elle écoutait les faux raisonnements du Diable, plus elle était convaincue que celui-ci avait raison. Paul a lancé cet avertissement: “Prenez garde qu’il ne se trouve quelqu’un qui vous emporte comme une proie au moyen de la philosophie et de vaines tromperies, selon la tradition des hommes, selon les choses élémentaires du monde, et non selon Christ.” (Colossiens 2:8). L’apôtre a également déclaré que “par des paroles doucereuses et un langage flatteur, [les apostats] séduisent le cœur des gens sans malice”. (Romains 16:17, 18; voir II Corinthiens 11:13-15.) Certes, ce n’est pas parce que quelques-uns sont emportés par leur propagande que nous allons les suivre. Néanmoins, il convient que nous nous tenions sur nos gardes.
    16 Les tactiques du Diable n’ont pas changé depuis l’Éden. Il continue à soulever des questions fallacieuses et à spéculer sur l’égoïsme de ses victimes. Pierre a écrit: “Il y aura de même parmi vous de faux enseignants. Ceux-ci introduiront discrètement des sectes destructrices (...). Par convoitise, ils vous exploiteront avec des paroles artificieuses.” (II Pierre 2:1-3). Les paroles artificieuses ont toujours une apparence de vérité. En II Timothée 2:14-19, Paul montre l’importance d’utiliser la Parole de Jéhovah pour remettre les choses en ordre. Toutefois, il souligne également la nécessité de rejeter les apostats dont les ‘discours vides attentent à ce qui est saint’, car, dit-il, “leur parole s’étendra comme la gangrène”.
    17 Paul utilise là une bonne comparaison. En effet, de la même manière que la gangrène, les raisonnements des apostats ont ni plus ni moins pour effet de répandre rapidement la mort spirituelle. D’autre part, comme les membres de la congrégation sont comparables à un corps, tous risquent d’être contaminés. Si donc celui qui répand des enseignements d’apostats ne retrouve pas une bonne santé spirituelle malgré l’application à la fois douce et ferme du baume de la Parole de Dieu, il ne reste plus qu’à le couper (l’exclure) pour protéger les autres membres du corps (voir Tite 1:10, 11). Ne vous laissez pas contaminer par cette gangrène spirituelle qui cause la mort. Protégez votre santé spirituelle en évitant tout contact avec les raisonnements des apostats. Suivez le sage conseil renfermé en II Pierre 3:17, 18: “Vous donc, bien-aimés, possédant cette connaissance anticipée, soyez sur vos gardes, de peur que vous ne vous laissiez entraîner avec eux par l’erreur des gens qui bravent la loi et que vous ne veniez à déchoir de votre propre fermeté. Non, mais continuez à croître dans la faveur imméritée et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ.”
    18 Mais comment pouvons-nous nous protéger de l’apostasie? Que devons-nous faire pour empêcher notre cœur de se tourner vers les raisonnements des apostats? C’est ce que nous verrons dans l’article suivant.
    Vous en souvenez-vous?
    □ Comment pourrions-nous perdre les bienfaits dont nous jouissons dans le paradis spirituel de Jéhovah?
    □ Pourquoi peut-on établir un parallèle entre la lecture d’un écrit des apostats et celle d’une revue pornographique?
    □ Que pouvons-nous faire si l’on nous pose des questions au sujet de certaines déclarations d’apostats?
    □ Pourquoi les enseignements des apostats sont-ils comparables à la gangrène?
    [[Pourquoi les incises de narration ponctuées entre simples virgules persistent-elles dans des extraits cités de la bible, dans bon nombre de publications auxiliaires bibliques ? au mépris de deutéronome 4 ?ces incises sont-elles des apostasies contre les ordonnances de Jéhovah ?]]
    [Questions d’étude]
    1. Quels bons souvenirs avons-nous du temps où nous avons découvert la vérité?
    2. Quelles perspectives s’ouvrent à nous qui servons Jéhovah, et dans quelle situation spirituelle nous trouvons-nous?
    3. Comment le Diable et nos autres adversaires s’y prennent-ils pour essayer de nous faire perdre les bienfaits dont nous jouissons dans le paradis spirituel de Jéhovah?
    4. Que risque-t-il de nous arriver si nous laissons notre foi s’affaiblir et de sérieux doutes se développer dans notre esprit?
    5. Comment pourrions-nous finir par perdre l’équivalent de ce qu’Adam et Ève ont perdu lorsqu’ils ont été chassés du jardin d’Éden?
    6. a) Quelle inquiétude Paul a-t-il exprimée concernant certains membres de la congrégation de Corinthe? b) Comment fit-il part de la même inquiétude dans la lettre qu’il écrivit à la congrégation de Thessalonique?
    7. a) Si vous trouviez des écrits d’apostats dans votre courrier, quelles questions cela soulèverait-il? b) Pourquoi est-il dangereux d’être trop sûr de soi lorsqu’on doit se protéger de l’influence des apostats? §§§§
    8. De quelle aide ont besoin ceux qui sont assaillis par des doutes?
    9. Dans quelle situation désespérée se retrouvent ceux qui abandonnent le vrai culte?
    10. a) Que dit Jéhovah quant à notre attitude envers les apostats? b) Lire les écrits d’un apostat, à quoi cela reviendrait-il?
    11, 12. a) Quel exemple nous aide à comprendre que nous ne pouvons pas lire sans risque des écrits d’apostats? b) Comment cela nous montre-t-il tout l’intérêt que Jéhovah porte à son peuple?
    13. En prédication, que peut-on faire si des personnes nous posent des questions sur ce que des apostats disent ou écrivent?
    14. Quelle sollicitude notre Père céleste nous porte-t-il, et pourquoi pouvons-nous nous confier entièrement en lui?
    15. Quelles mises en garde Paul a-t-il données contre ceux qui chercheraient à entraîner les disciples à leur suite?
    16. Quels avertissements bibliques peuvent nous aider à résister aux efforts du Diable visant à nous tromper et à nous détourner du vrai culte?
    17, 18. a) En quoi l’enseignement des apostats est-il comparable à la gangrène? b) Comment l’apôtre Pierre nous met-il en garde contre ceux qui s’efforcent de nous détourner du vrai culte? c) À quelles questions répondrons-nous dans l’article suivant?
    [Illustration, page 12]
    Faites-vous preuve de sagesse et détruisez-vous les écrits des apostats? ***

    §§§§ [[Question essentielle : qu’est-ce que l’apostasie ? comment être surs de ne pas juger hâtivement et sans preuves, quelqu’un ou quelqu’une, ou des écrits divers, publiés en librairies ou sur internet, *d’apostat*, à la place de YHWH et de JC ?]]


    -7- Comment Jésus a-t-il pu pardonner les péchés d’une femme avant même d’avoir sa vie en rançon ? Luc 7 : 37,48 ((Luc 7:37) Et, voyez, une femme, qui était connue dans la ville comme pécheresse, apprit qu’il était étendu à table dans la maison du Pharisien, et elle apporta un récipient d’albâtre rempli d’huile parfumée ;
    (Luc 7:48) Il dit alors à la [femme] : “ Tes péchés sont pardonnés. ”) [premier Avril 2013]

    W10 15/8 p. 6-7 *** w10 15/8 p. 6-7 Questions des lecteurs *** Questions des lecteurs
    Pourquoi Jésus a-t-il pu dire à une femme connue comme pécheresse que ses péchés étaient pardonnés ? — Luc 7:37, 48.
    Alors que Jésus est étendu à table chez un Pharisien nommé Simon, une femme ‘ se place derrière lui, à ses pieds ’. Elle lui mouille les pieds de ses larmes et les essuie avec ses cheveux ; puis elle les embrasse tendrement et les enduit d’huile parfumée. Elle est “ connue dans la ville comme pécheresse ”, précise l’Évangile. Bien sûr, tout humain imparfait est pécheur, mais les Écritures utilisent généralement ce terme pour parler de quelqu’un dont les péchés sont notoires ou qui a la réputation de pécher. Cette femme est probablement une prostituée. Voilà à qui Jésus dit : “ Tes péchés sont pardonnés. ” (Luc 7:36-38, 48). Qu’entend-il par là ? Puisque le sacrifice rédempteur n’a pas encore été offert, comment ce pardon est-il possible ?
    Après que la femme lui a lavé et oint les pieds, mais avant qu’il ne pardonne à celle-ci, Jésus enseigne une leçon importante à son hôte, Simon. Comparant le péché à une dette trop énorme pour être remboursée, il raconte : “ Deux hommes étaient débiteurs d’un certain prêteur ; l’un devait cinq cents deniers, mais l’autre cinquante. Comme ils n’avaient pas de quoi rendre, il fit volontiers remise à tous deux. Lequel donc des deux l’aimera le plus ? ” Simon répond : “ Je suppose que c’est celui à qui il a volontiers remis le plus. ” Jésus confirme : “ Tu as jugé correctement. ” (Luc 7:41-43). Nous devons tous obéissance à Jéhovah Dieu ; aussi, quand nous péchons en lui désobéissant, nous ne lui payons pas ce que nous lui devons. Et notre dette s’accumule. Toutefois, Dieu est comme un prêteur désireux de remettre à ses débiteurs. C’est pourquoi Jésus a encouragé ses disciples à le prier ainsi : “ Remets-nous nos dettes, comme nous aussi avons remis à nos débiteurs. ” (Matthieu 6:12). Luc 11:4 assimile ces dettes à des péchés.
    Jusqu’au temps de Jésus, à quelles conditions Dieu a-t-il pardonné les péchés ? Sa justice parfaite exige que le péché soit puni de mort. Adam a donc payé son péché de sa vie. Cependant, sous la Loi donnée à la nation d’Israël, un transgresseur peut se faire pardonner ses péchés en sacrifiant un animal à Jéhovah. L’apôtre Paul observera d’ailleurs : “ Presque toutes choses sont purifiées avec du sang — selon la Loi —, et il n’y a pas de pardon sans que du sang soit répandu. ” (Hébreux 9:22). Les Juifs ne connaissent pas d’autre façon d’obtenir de Dieu le pardon des péchés. Il n’est donc pas étonnant que ceux qui sont étendus à table avec Jésus s’offusquent de ses propos. Ils se disent en eux-mêmes : “ Qui est cet homme qui pardonne même les péchés ? ” (Luc 7:49). Alors, sur quelle base les transgressions de cette grande pécheresse peuvent-elles être pardonnées ?
    La toute première prophétie que Dieu a énoncée après la rébellion d’Adam et Ève parle de son dessein de susciter une “ semence ” qui serait meurtrie au talon par Satan et sa “ semence ”. (Genèse 3:15.) Cette meurtrissure s’est produite quand les ennemis de Dieu ont exécuté Jésus (Galates 3:13, 16). Le sang versé de Christ sert de rançon libérant l’humanité du péché et de la mort. Puisque rien ne peut empêcher Jéhovah d’accomplir ce qu’il a prévu, dès qu’il a prononcé les paroles rapportées en Genèse 3:15, de son point de vue la rançon était comme déjà payée. Il pouvait désormais pardonner à ceux qui exerçaient la foi en ses promesses.
    Durant les temps préchrétiens, Jéhovah a compté certains humains comme justes. Parmi eux, citons Hénok, Noé, Abraham, Rahab et Job. Avec foi, ils attendaient impatiemment l’accomplissement des promesses divines. “ Abraham eut foi en Jéhovah, écrit le disciple Jacques, >>
    §§§§ [[Cette insertion, dans cet extrait de la bible, sans la bonne ponctuation entre doubles crochets, est-ce un acte d’apostasie contre YHWH selon deutéronome 4 : 2 ?chacun devra en répondre devant le vrai Dieu YHWH. Voir la question n°6]] §§§§
    >>et cela lui fut compté comme justice. ” Au sujet de Rahab, il précise : “ Pareillement Rahab la prostituée n’a-t-elle pas aussi été déclarée juste par des œuvres ? ” — Jacques 2:21-25.
    David, roi d’Israël, a commis plusieurs péchés graves, mais il avait une foi forte dans le vrai Dieu et, à chaque fois, il a manifesté un repentir sincère. De plus, on lit dans les Écritures : “ Dieu [a exposé Jésus] comme offrande de propitiation, grâce à la foi en son sang. C’était afin de montrer sa propre justice, parce qu’il pardonnait les péchés qui s’étaient produits dans le passé pendant que Dieu usait de patience ; de façon à montrer sa propre justice à l’époque présente, pour qu’il soit juste même quand il déclare juste l’homme qui a foi en Jésus. ” (Romains 3:25, 26). Sur la base du sacrifice rédempteur de Jésus qui devait être offert plus tard, Jéhovah a donc pu pardonner les transgressions de David sans déroger à ses propres critères de justice.
    Manifestement, la situation de la femme qui oint les pieds de Jésus est similaire. Cette femme a mené une vie immorale, mais s’est repentie. Elle reconnaît qu’elle a besoin d’être rachetée du péché et montre par ses actions qu’elle estime profondément celui par qui Jéhovah fournit ce rachat. Même s’il n’est encore qu’à venir, le sacrifice de Jésus est tellement certain que sa valeur peut déjà être appliquée à des personnes comme elle. C’est pourquoi Jésus lui dit : “ Tes péchés sont pardonnés. ”
    Ce récit l’indique clairement : au lieu de rejeter les pécheurs, Jésus leur faisait du bien. En outre, Jéhovah est désireux de pardonner à ceux qui se repentent. Quelle assurance merveilleuse et réconfortante pour nous, humains imparfaits !
    [Illustration, page 7] Cela leur a été compté comme justice.

    -8- En quel sens les disciples de Christ doivent-ils « haïr » les membres de leur famille ? Luc 14 :26 ((Luc 14:26) “ Si quelqu’un vient vers moi et ne hait pas son père, et [sa] mère, et [sa] femme, et [ses] enfants, et [ses] frères, et [ses] sœurs, et jusqu’à son âme même, il ne peut être mon disciple.) [15 Avril 2013]
    W08 15/3 p. 32 § 1 *** w08 15/3 p. 32 §1 Points marquants du livre de Luc ***
    14:26 — En quel sens les disciples de Christ doivent-ils ‘ haïr ’ les membres de leur famille ? Dans la Bible, ‘ haïr ’ peut signifier aimer moins une personne ou une chose qu’une autre (Genèse 29:30, 31). Les chrétiens doivent ‘ haïr ’ les membres de leur famille en ce sens qu’ils doivent les aimer moins que Jésus. — Matthieu 10:37.
    [[Toutefois, dans la pratique, il y a un grand nombre de tj/wtb&ts qui haïssent littéralement des ex-tj dits et redits *excommuniés* de leur communauté, et qui rabâchent sans cesse une telle attitude cultivée par des répétitions machinales ; que penser de cela bibliquement ? voir sur le site www.jw.org la réponse à cette question essentielle]]

    W92 15/7 p. 9 § 3-5 *** w92 15/7 p. 9 Comme le Christ, haïssons-nous le mépris de la loi? ***§§§ --- §§§
    Trois sortes de haine
    3 Haïr, qu’est-ce que cela signifie? Dans la Parole de Dieu, ce mot est utilisé dans trois sens différents. D’abord, il existe la haine motivée par la méchanceté et qui cherche à nuire à son objet. Les chrétiens ne doivent pas avoir ce genre de haine. C’est cette haine qui a poussé Caïn à tuer son frère, le juste Abel (1 Jean 3:12). C’est également le genre de haine que les chefs religieux juifs éprouvaient à l’égard de Jésus Christ. — Matthieu 26:3, 4.
    4 Ensuite, le mot “haïr” est utilisé dans les Écritures au sens d’aimer moins. Par exemple, Jésus a dit: “Si quelqu’un vient à moi et ne hait pas son père, et sa mère, et sa femme, et ses enfants, et ses frères, et ses sœurs, et jusqu’à sa propre âme, il ne peut être mon disciple.” (Luc 14:26). En clair, Jésus entendait simplement par là aimer moins les siens et sa propre personne que lui. Jacob ‘haïssait Léa’; en réalité, il l’aimait moins qu’il n’aimait Rachel. — Genèse 29:30, 31.
    5 Enfin, il y a le sens du mot “haïr” qui nous intéresse plus particulièrement ici. Il emporte l’idée d’un sentiment tellement profond d’aversion ou de dégoût pour quelqu’un ou quelque chose, que nous voulons ne rien avoir à faire avec cette personne ou cette chose. Le Psaume 139 parle d’“une haine totale”. C’est ainsi que David dit: “Est-ce que je ne hais pas ceux qui te haïssent profondément, ô Jéhovah, et est-ce que je n’éprouve pas du dégoût pour ceux qui se révoltent contre toi? Je les hais d’une haine totale. Ils sont devenus pour moi de véritables ennemis.” — Psaume 139:21, 22.

    -9- Comment les gens réagiront-ils lorsqu’il y aura « des signes dans le soleil la lune et les étoiles » ? Luc 21 :25 ((Luc 21:25) “ De plus, il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, et sur la terre angoisse des nations, ne sachant que faire à cause du mugissement de la mer et de [son] agitation,) [22 Avril 2013]

    W97 1/4 p. 15 § 8-9 *** w97 1/4 p. 15 §8-9 Délivrés pour entrer dans un monde nouveau de justice ***
    8 À un moment donné, après le début de la “ grande tribulation ” mais avant que Jéhovah n’exécute son jugement sur le reste du monde, des événements surnaturels surviendront. Notez leurs effets : “ Alors le signe du Fils de l’homme [Christ] apparaîtra dans le ciel, et alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine en se lamentant, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuages du ciel avec puissance et grande gloire. ” (Matthieu 24:29, 30). “ Il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, [...] tandis que les hommes défailliront par peur et attente des choses venant sur la terre habitée. ” — Luc 21:25, 26.
    “ Votre délivrance approche ”
    9 C’est à ce moment précis que se situe l’accomplissement de la prophétie de Luc 21:28, où Jésus dit : “ Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche. ” Les ennemis de Dieu trembleront de peur, car ils sauront que c’est Jéhovah qui sera à l’origine des manifestations surnaturelles qu’ils observeront. Quant aux serviteurs de Jéhovah, ils se réjouiront de savoir que leur délivrance approche.
    [[Cf. consulter et étudier la tour de garde du 15 juillet 2013, pour des connaissances et explications affinées, périodique à télécharger sur www.jw.org en PDF et MP3]]

    -10- Comment imiter la façon de prier de Jésus, lorsque nous rencontrons des épreuves particulièrement sévères ? Luc 22 :44 ((Luc 22:44) Mais étant pris d’angoisse, il continua à prier de façon plus ardente ; et sa sueur devint comme des gouttes de sang qui tombaient à terre.) [29 Avril 2013]

    W07 1/8 p. 6 § 2 *** w07 1/8 p. 6 Comment trouver la vraie spiritualité ? ***
    (6 § 2) Il n’était pas rare que Jésus consacre de longs moments à la prière (Jean 17:1-26). Par exemple, avant de choisir les 12 hommes qui allaient devenir ses apôtres, Jésus “ sortit dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit dans la prière à Dieu ”. (Luc 6:12.) Sans forcément prier toute la nuit, les personnes spirituelles suivent l’exemple de Jésus. Avant de prendre des décisions importantes dans leur vie, elles s’accordent suffisamment de temps pour prier Dieu et elles recherchent la direction de son esprit saint de manière à faire des choix qui amélioreront leur spiritualité.
    [[Dans la vie des tj, des tj/wtb&ts, des TJ /TJC, il est courant de prier très fréquemment, et avec une sincérité profonde et authentique, la vraie spiritualité se conforme à toutes les exigences de YHWH et de JC, une étude profonde de la bible, toutes traductions y aidant, améliore la vrai spiritualité chrétienne des serviteurs de YHWH et de JC]]


    Dernière édition par nikolaj tj/tjc le Mer 22 Mai - 15:25, édité 1 fois (Raison : ortho...)


    _________________
    (Isaïe 66:5) 5 Entendez la parole de Yah-awah, vous qui tremblez à sa parole [...]

      La date/heure actuelle est Jeu 31 Juil - 3:16